• Accueil

    Accueil

    Cliquez ici et entrez

    Accueil

  • Je connais toutes tes chansons Tes refrains chantent au fond de mon cœur Ils me reviennent tu sais quelle que soit la saison Et me font partir dans les souvenirs Come prima piu di prima t'amero Per la vita la mia vita ti daro Ogni giorno ogni stante Dolcemente ti diro Gondolier, t'en souviens tu ? Les pieds nus sur ta gondole Je connais toutes tes chansons Elles ont bercées chaques instants de mon enfance Aujourd'hui dès que je les entends Elles me font partir dans les souvenirs Volare oh oh Cantare oh oh oh oh Nel blu di pinto di blu Félice di stare las su Tu es romantica, romantique et bohème Tu t'en défends parfois, mais moi je sais Je sais tout ça, je sais tout ça et c'est pour ça J'attendrai, le jour et la nuit J'attendrai toujours, ton retour Tout toutes toutes toutes toutes toutes Toutes tes chansons Ont traversés le temps sans jamais prendre une seule ride De génération en génération On les chantera aussitôt que l'on voudra Partir dans les souvenirs Adieu monsieur tout est fini Quitte moi et refait ta vie Je préférais la fleur des champs Toi qui préférais les Paroles, paroles, paroles Paroles, paroles, paroles Paroles, paroles, paroles Paroles, paroles, paroles, paroles Paroles et encore des paroles Noyés de bleu sous le ciel Grecque Un bateau, deux bateaux, trois bateaux S'en vont chantant Griffant le ciel à coup de bec Un oiseau, deux oiseaux, trois oiseaux Font du beau temps Ciao ciao Bambina Dis moi je t'aime Pour la dernière, dernière fois ~ Musique ~ À t'aimer follement mon amour À t'aimer follement nuit et jour À t'aimer follement nuit et jour Le jour où la pluie viendra Nous serons toi et moi C'est le chant des errants qui n'ont pas de frontière C'est l'ardente prière, de la nuit des Gitans J'ai chanté toutes tes chansons Elles seront demain, tu peux me faire confiance Les refrains que d'autres chanteront Afin de bâtir d'autres souvenirs Arriva Gigi l'amoroso "C'est toi là bas dans le noir" Croqueur d'amour, œil de velours Comme une caresse Gigi l'amoroso Toujours vainqueur, parfois sans cœur Mais jamais sans tendresse Jamais sans tendresse Il venait d'avoir 18 ans Il était beau comme un enfant Fort comme un homme Il ne m'a pas parlé d'amour Il disait que les mots d'amour Sont dérisoires Et gratte, gratte sur ta mandoline Mon petit Bambino Ta musique est plus jolie que tout le ciel de l'Italie Et canta, canta de ta voix câline Mon petit Bambino Bambino, Bambino, Bambino, Bambino Salama ya salama Je reviendrai be Salama Salama ya salama Bambino.


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  •            Avis    de Recherche


    votre commentaire

  • votre commentaire